Le Chronotachygraphe numérique

Le Programme Transport II participe activement à l’introduction du chronotachygraphe numérique, un des systèmes choisi par l’Algérie pour renforcer la sécurité routière. Son installation sur les véhicules commerciaux de transport de personnes et de marchandise est inscrite depuis 2009 dans le code de la Route.

L’apport du Programme Transport II a permis d’assister les autorités algériennes sur un certains nombres d’actions visant à définir :

 

  • la politique sécurité liée au chronotachygraphe numérique,
  • le processus d’adhésion à l’Accord européen sur les transports routiers
  • la production et la distribution des cartes tachygraphiques,
  • la constitution d’un réseau d’ateliers agréés pour mailler le territoire national,
  • l’élaboration d’une politique de formation pour les différentes catégories d’opérateurs (conducteurs, entreprises, techniciens d’ateliers, forces de l’ordre et contrôleurs)
  • les adaptations législatives nécessaires pour donner les pouvoirs nécessaires aux forces de l’ordre et aux contrôleurs
  • la constitution d’un bureau d’aide opérationnel (helpdesk)