Formation en comptage carbone

Le Programme Transport II permet l’organisation de formations innovantes. C’est le cas notamment pour la formation dédiée au comptage carbone dont ont bénéficié les enseignants de l’Ecole nationale d’application des techniques des transports terrestres (ENATT).  Réalisée dans le cadre de projets personnel et professionnels, celle-ci vise à concevoir des solutions carbones avec des solutions transport ou logistique. Les exercices pratiques ont été effectués sur la base de données réelles provenant des banques de données de l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) et de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME). Ces enseignants sont considérés comme des pionniers dans le comptage carbone en Algérie.


Le Renforcement des institutions en charge de la sécurité

Afin d’améliorer la sécurité et sûreté, le Programme Transport II a entrepris des activités et des actions visant à faciliter l’installation et la modernisation des institutions et structures chargées de la sécurité des transports. Le rôle et les missions d’organismes et structures publiques chargées de la sûreté et de la sécurité des transports (aérien, maritime et portuaire, terrestre et ferroviaire) ont fait l’objet d’un encadrement. A titre indicatif, un projet de décret exécutif portant création et organisation de l’Agence nationale de sécurité ferroviaire et du transport guidé a été étudié, rédigé et proposé.


La Carte de vigilance météorologique

Lancée officiellement le 23 mars 2017, la Carte de vulnérabilité des risques climatiques et météorologiques a été développée par les experts du Projet d’appui à la modernisation de l’Office national de la météorologie dans le cadre du Programme Transports II.

La Carte de vulnérabilité des risques climatiques et météorologiques est accessible au grand public sur le site de l’ONM et vient remplacer les Bulletins météorologiques spéciaux. Actualisée deux fois par jour (à 7h et à 19h), elle couvre 7 paramètres dangereux : fortes précipitations, vents forts, orages, neiges et verglas, canicule, vague de froid et vent de sable. Il est important de préciser que c’est l’unique carte de ce type dans le monde à prendre en charge le paramètre « vent de sable ». Sur le site, les niveaux de vigilance sont identifiés par quatre couleurs : vert, jaune, orange et rouge.


Le Chronotachygraphe numérique

Le Programme Transport II participe activement à l’introduction du chronotachygraphe numérique, un des systèmes choisi par l’Algérie pour renforcer la sécurité routière. Son installation sur les véhicules commerciaux de transport de personnes et de marchandise est inscrite depuis 2009 dans le code de la Route.

L’apport du Programme Transport II a permis d’assister les autorités algériennes sur un certains nombres d’actions visant à définir :

 

  • la politique sécurité liée au chronotachygraphe numérique,
  • le processus d’adhésion à l’Accord européen sur les transports routiers
  • la production et la distribution des cartes tachygraphiques,
  • la constitution d’un réseau d’ateliers agréés pour mailler le territoire national,
  • l’élaboration d’une politique de formation pour les différentes catégories d’opérateurs (conducteurs, entreprises, techniciens d’ateliers, forces de l’ordre et contrôleurs)
  • les adaptations législatives nécessaires pour donner les pouvoirs nécessaires aux forces de l’ordre et aux contrôleurs
  • la constitution d’un bureau d’aide opérationnel (helpdesk)

Le SI du secteur des Transports

Schéma architecture du SIST

Ce progiciel est un outil dédié à l’organisation, à la planification et à l’aide à la prise de décision. Sa configuration permet de gérer les informations par mode de transports, de catégories de métiers, d’activités et de structures. Le SIST le progiciel facilite la collecte et l’analyse des données, détermine les problématiques, établit les solutions et de les met à la disposition des décideurs.