Résultats du programme COMPOSANTE 4

La  professionnalisation des  métiers du transport est  adaptée  aux  besoins des  usagers :

Il s’agit, principalement, dans ce résultat d’appuyer l’identification des besoins de formation du secteur, le développement de plans pluriannuels de formation et la formation de formateurs. En outre, les activités issues de ce résultat appuient  la définition et la mise en œuvre d’un projet de réorganisation structurelle et opérationnelle de l’Ecole d’application des techniques de transports terrestres (ENATT) de Batna, la création d’une cellule de relation avec les entreprises  et la formation des formateurs. Ce projet représente une approche pilote sectorielle dans la mise à niveau d’instituts de formation du secteur des transports, qui pourrait être étendue à d’autres écoles ou instituts de formation. Différents modules pédagogiques sont pressentis au-delà de la dimension technique des  transports,  concernant  le  marché,  les  approches   marketing et commerciales, communication des services et produits.

La professionnalisation des métiers des transports a pour finalité de permettre aux usagers de bénéficier d’un service de qualité adapté à  leurs attentes.

Un système de pilotage stratégique du dispositif de formation du secteur des transports :

Le   Programme    TRANSPORT    II    a  mis     en     œuvre     un     processus   de professionnalisation des métiers intégrant les 3 axes d’intervention fondamentaux, à savoir la professionnalisation:

  1. des activités,
  2. des acteurs,
  3. des organisations.

Les  travaux  effectués  dans  le   cadre du programme TRANSPORT I, ont concerné plus particulièrement la professionnalisation des activités au sens de l’organisation d’un ensemble d’activités relatives aux métiers du secteur des Transports, et l’élaboration des référentiels: Métiers, Compétences, Formation.

Le programme TRANSPORT II s’est investi dans la professionnalisation des acteurs et des organisations.

  • Des acteurs au sens du renforcement des capacités des personnels des établissements de formation, (enseignants, formateurs, adjoints pédagogiques, directeurs),    dans l’organisation technico pédagogique optimale permettant la transmission des compétences indispensables à l’exercice d’un métier.
  • Des organisations   au    sens    de la formalisation du système de formation du secteur des Transports concernant plus particulièrement le renforcement de sa gouvernance, et l’adéquation de l’offre de formation à la demande des entreprises

Sur la base des cartographies des établissements du secteur des Transports, d’une part et de l’analyse détaillée des données des cartographies,  d’autre part, les activités de la Composante 4 ont  permis  de  définir  les  éléments du «Système de pilotage stratégique du dispositif de formation du secteur des transports» visant l’adéquation « emploi- formation ».

Le système et ses deux sous-systèmes de veille, (besoin en compétences des entreprises et offre de formation des établissements), seront gérés par la sous- direction formation de la DAG du MTPT dont les données seront communiquées à la «Commission  de  coordination  de  la formation» qui aura pour mission de préciser les orientations concernant le développement de la formation dans le secteur des Transports.

 

L’Ecole Nationale de Transport d’Application des Techniques de Transport     Terrestre (ENATT) de Batna

L’Ecole nationale d’application des techniques des transports terrestres (ENATT) est, en Algérie, l’établissement dédié à la formation aux métiers du transport terrestre. Créée le 24 mai 1980, l’ENATT est spécialisée dans la formation des inspecteurs, inspecteurs principaux et   des   techniciens   en   transport.   Le développement de l’économie, des infrastructures de base et l’augmentation des flux de marchandises a nécessité une refonte du système de formation professionnelle sectorielle.

Le processus structurel et opérationnel de l’ENATT a débuté par un diagnostic précis de la situation de l’établissement, une enquête des besoins en compétences des entreprises du secteur des Transports, et des études de benchmark au plan national et international. Les résultats de ces actions ont permis de définir, conformément au décret 16-176 du 16 juin 2016 fixant le statut type de l’école supérieure, l’organisation type de l’Ecole nationale supérieure, ainsi que les filières professionnalisantes de niveau licence et master à développer.

Dotée notamment d’un nouvel organigramme, d’un manuel de gestion, d’un guide de fonctionnement de la Cellule relation avec les entreprises, d’une cellule qualité, d’un laboratoire de recherche, l’Ecole assurera :

Dans le cadre de la formation initiale des formations:

  • Niveau licence (bac+3) :
    • Gestion des transports terrestres de marchandises (licence G2TM),
    • Gestion des transports terrestres des voyageurs     (licence    G2TV),
    • Gestion des plateformes et entrepôts logistiques (licence GPEL)
  • Niveau master (bac+4/5) :
    • Pilotage des entreprises de transport et logistique (master PETAL),
    • Ingénierie et planification de la mobilité des voyageurs (master IMPROV),
    • Gouvernance des transports (GATES).

Dans le cadre de la formation continue :

  • Un nouveau catalogue des formations,
  • Des actions de formations «à  la carte» aux besoins spécifiques des entreprises du secteur des transports